Tristan BERNARD. Deux lettres autographe

Objet vendu

Tristan BERNARD

1) Lettre autographe signée à son « cher Picamillo ». [Bréhat], samedi matin.
Un bi-feuillet (quatre pages écrites). Signature.

L'auteur est arrivé la veille à Bréhat, après moult péripéties de voyage en train, depuis Chartres : il a cru avoir la gale, mais ce n'était que de l'urticaire ; sa vessie l'a brûlé ; à Guingamp, il a passé les deux heures d'arrêt dans les ch.... de la gare ; puis un tramway économique qui va de Guingamp à Paimpol, où l'attendait sa belle-fille ; traversée héroïque de 3/4 d'heure sur un petit bateau.
« Les enfants sont des êtres merveilleux. François est plein de malice et de bonne humeur. Nicolas est une sorte de demi-dieux de 3 ans 1/2, qui explique les livres d'images avec des interprétations à lui d'une imagination déconcertante. Je ne sais pas pourquoi nous ne passons pas notre vie à écouter les enfants, et non d'ignobles grandes personnes, à l'esprit plat, qui parlent comme des journaux censurés (je mets en dehors quelques rares grandes personnes, dont un gros porc et un satyre). »
Hauteur : 18 cm - Largeur : 13,5 cm.

2) Lettre autographe signée à son « cher ami ». Sans date.
Un feuillet. Cinq lignes manuscrites à l'encre bleue. Signature.
L'auteur rapporte le vers de Boileau : « Dans son génie étroit il est toujours captif ».
Hauteur : 26,5 cm - Largeur : 21 cm.


joint : carte de visite, cinq lignes manuscrites, signature.

Provenance :

  • Pièces :  2
  • Référence Expertissim : 2013020074