SEVRES. Grand gobelet litron et sa soucoupe en porcelaine de Sèvres tendre à décor arabesques. Datés 1788

Estimation : 1 125 €
Le prix et l'estimation incluent la commission acheteur TTC
Objet vendu

Gobelet litron et sa soucoupe deuxième grandeur en porcelaine tendre de Sèvres datés 1788 à décor arabesques polychrome et or . Le décor de la soucoupe peint d’un médaillon bleu lapis rehaussé d’ondes pointillées en or, à l’intérieur duquel se trouve une terrasse où sont posés divers fruits. Autour d’elle, deux oiseaux les guettent dans un réseau d’arabesques, entrelacs et feuillages.
Le marli et le gobelet reprennent le même décor, avec des urnes.

Manufacture royale de Sèvres, porcelaine tendre
Marque au deux L entrelacés, lettre-date LL pour 1788.
Marque de peintre « L. » pour Denis Levé, peintre de fleurs, de motifs et d’oiseaux, actif de 1754 à 1793, puis de 1795 à 1805.
Marque en creux 40 sous le gobelet et sa soucoupe.

Hauteur du gobelet : 7 cm - Diamètre de la soucoupe : 13,3 cm

Étiquette portant le n° de vente 2138.

Un petit cheveu non traversant à l'intérieur du gobelet. Quelques usures à la dorure.

Ce décor, décrit dans les archives de Sèvres comme « arabesques » est plus largement connu dans les arts décoratifs sous l’appellation « décor Salembier », du nom de l’ornemaniste Henri Salembier (1753-1820) qui publia à partir de 1777 divers livres de décoration qui eurent un immense succès. Il eut ainsi une influence prépondérante dans la création du style Louis XVI. Ses compositions ornées d’arabesques, de trophées, de guirlandes, de draperies, sont d’une exceptionnelle élégance et inspirèrent Sèvres et les manufactures de porcelaines de Paris.

Quelques décors sont dit « arabesques et zones bleues » dans les archives de la manufacture de Sèvres. Il s'agit probablement de la description du gobelet présenté par Expertissim.

Biographie du peintre :

Denis Levé est né à Saint-Germain vers 1731 et devint actif à Vincennes en 1754. Il est peintre de fleurs et d’ornements et quitte la manufacture en 1805. En 1755, il se marie avec Marie Thevenet, la fille de Louis-Jean Thevenet, le célèbre peintre de la manufacture de Vincennes-Sèvres.
Dans les années 1770, il était un des peintres les mieux payés de la manufacture. Il participe notamment à la réalisation du service de la Laiterie de Rambouillet la même année que notre tasse en 1788, et auparavant au service de Catherine II de Russie (Christie’s NYC, 24 octobre 2012, lot 210). En 1789, il décore des pièces du service du comte d’Artois, frère de Louis XVI.
A la fin des années 1780, il se fait une spécialité des décors arabesques. Il fut membre de l’Académie de Saint-Luc en 1792.

Pour un pot à lait, particulièrement proche du gobelet litron, à décor arabesques avec oiseaux, terrasse de fruits et zones bleues, peint par Denis Levé, aussi daté de 1788, voir Piasa, 10 juin 2009, lot 184, adjugé 3300 euros.

Quelques grands musées et collections conservent des pièces de Denis Levé :
Le château de Fontainebleau (pour un saladier du Service camaïeu carmin de Louis XV et Louis XVI, n° d’inventaire F.1987.10.26)
Le musée du Louvre (pour une assiette du Service Attributs et groseilles de Louis XVI, TH1158),
Le Gardiner Museum à Toronto (pour une service à thé à décor arabesques sur fond jaune).
Le Metropolitan Museum de NYC (pour des plaques de porcelaines d’un bonheur du jour livré pour les appartements de madame du Barry à Versailles)
Le British Museum
Waddesdon Manor (James de Rothschild), le musée Adrien-dubouché à Limoges etc.

Des porcelaines de Sèvres aussi peintes par Denis Levé sont présentes dans les collections de Sa Majesté la Reine d’Angleterre.

Le service arabesque de Louis XVI

Le roi Louis XVI commanda en 1782 un "service arabesque", aussi appelé "service Masson" à la manufacture de Sèvres. Il a été longuement étudiée par David Peters dans sa publication Sèvres plates and services of the 18th century, Little Berkhamsted, 2005, Vol. V, 95-6, pages 1085 à 1095. Il ne lui est jamais livré et n'est pas non plus achevé (sa production s'arrête vers 1787) du fait des évènements révolutionnaires. Il est finalement livré sur ordre du Comité de Salut Public à Karl-August Freiherr von Hardenberg, ministre d’État auprès de Friedrich Wilhelm de Prusse en 1795, en remerciement de son aide lors de la signature du Traité de Bâle le 5 avril 1795.


Bibliographie :

-Patricia Capozzi-Roff, Le décor d'arabesques sur la porcelaine de Sèvres à la fin du XVIIIe siècle, 2002.
-Aileen Dawson, French Porcelain: A Catalogue of the British Museum Collection, 2005.
-Eriksen, Svend, The James A. de Rothschild Collection at Waddesdon Manor – Sèvres Porcelain, 1968, p. 330.
-Préaud et d’Albis, La porcelaine de Vincennes, 1991, p. 210.
-Geoffrey de Bellaigue, French porcelain in the collection of her Majesty the Queen, p. 1177.

Pour plusieurs gobelets litron avec de rares décors arabesques, voir :
Geoffrey de Bellaigue, French porcelain in the collection of her Majesty the Queen, vol. III, n° 229, 230,

Pour plusieurs pièces de Denis Levé (et les photographies de leurs marques), voir le catalogue de la vente de la collection Charles-Otto Zieseniss (Christie's, Paris, 6 décembre 2001)

  • Pièces :  1
  • Hauteur en cm : 7 cm
  • Largeur en cm : 13 cm
  • Profondeur en cm : 13 cm
  • Référence Expertissim : 2015070634