SAINT-LOUIS. Trois carafes de décantation en cristal taillé translucide, modèle « Gavarni » (+ un corps de carafe Saint-Louis).

Prix actuel : 528 €
Le prix n'inclut pas les frais de livraison
Le droit de rétractation est applicable.
Comment ça marche ?
  • Vue(s)
  • - Abonné(s)
Transport assuré par le marchand
Lieu du marchand : France
Contactez le vendeur pour connaître les frais de livraison.
Moyens de paiement
  • Virement bancaire

SAINT-LOUIS (Manufacture royale de).


Modèle « Gavarni ».

Trois carafes couvertes à section piriforme sur talon, en cristal incolore soufflé à décor tournant richement taillé de palmettes, d'étoiles, de biseaux et croisillons. Cols étroits et longs, à côtes verticales, ornés sur leurs arrêtes de motifs ciselés simulant des étoiles et d'anneaux horizontaux ; lèvres légèrement ourlées à l'outil. Bouchons au modèle de forme pomme-de-pin, reprenant le décor. Cristal fort, très pur (> 30% de plomb dans la composition). Belle exécution, taille profonde et précise, vive brillance. Rosace étoilée taillée au revers des talons.

Manufacture royale de Saint-Louis, premier tiers du XX° siècle.

Production antérieure à 1936, caractérisée par une absence de signature au tampon (il ne s' agit en effet, là, non de production moulées – celles-ci étaient marquées en relief, dans la matière, dès 1880, en lettres bâtons, autant chez Saint-Louis que Baccarat – mais d'une production soufflée : la marque indélébile n'apparaît qu'à partir de 1936.

Circa. 1925/30.

Le modèle est toutefois reproduit dans le catalogue officiel de la manufacture pour l'année 1930 (Saint-Louis, 1930) ; se reporter à la planche 12, taille 4878.

Il présente des similitudes marquées avec Florence, et Massenet.

De par la complexité de la taille, ses finitions (rosaces au revers ; motifs étoilés – typiques de Saint-Louis et retrouvés sur de prestigieux modèles tels que l'illustre Thistle ; forme et travail consacré aux bouchons), la pureté de la matière, nous pouvons dire qu'il s'agit d'un modèle haut-de-gamme.

Le présent lot se constitue d'une grande carafe, à vin rouge (hauteur couverte, 35cm ; hauteur base seule, 27cm) et de deux carafes, légèrement plus petites, à vin blanc et rosé (haut. couvertes, 33cm ; bases seules, 25cm).

On y joint un corps de carafe en cristal également de Saint-Louis (circa. 1940 – marque du tampon au revers), à épaulement renflé et col étroit à pans. Design Art déco. Décor richement taillé de motifs lancéolés, dans l'esprit du modèle de Baccarat, Nancy. Talon circulaire rapporté à chaud, revers ciselé (rosace). Absence de bouchon. Numérotation en incise au col, « 114 ». Hauteur, 24.5cm. Très bon état.

Concernant les carafes Gavarni : un bouchon, bien qu'étant au modèle, semble avoir été rapporté, être non d'origine (numérotation au revers du bouchon, « 53 » ; de la carafe ; « 54 »).Éclat sur la partie « immergée » d'un autre bouchon (non visible), sans grande gravité (cet éclat étant masqué par le col de la carafe). Ces deux petites altérations concernent les carafes à vin blanc et rosé (les plus petites), d'autan que le bouchon rapporté, bien que rapporté, convienne parfaitement (il bouge juste un peu, à peine, vraiment).

Rapport de condition : Cristal brillant, inaltéré. Voir ci-dessus, à propos des bouchons. Infimes petites traces d'usage (discrets frottements, sans gravité) sur les corps. Voir photos.

Bibliographie : Planche 12 du catalogue de la maison Saint-Louis pour l'année 1930.

  • Pièce(s) :  1
  • Manufacture : Saint-Louis.
  • Période :  XXe siècle
  • Date : Début XX°, vers 1925.
  • Hauteur en cm : 35 cm
  • Largeur en cm : 15 cm
  • Référence Expertissim : 2018020041