Rare théière et un sorbet à décor moulé de lotus en porcelaine. Chine, Epoque Yongzheng

Objet vendu

Théière et sorbet en porcelaine "blanc de chine", rehaussée d'une riche dorure. La théière, dont la partie inférieure de la panse est godronnée simulant des pétales de lotus, est agrémentée d'un décor moulé de feuillage et de fleurs de lotus épanouies ou en boutons. Le sorbet et sa soucoupe, de forme lotus, reposent eux aussi sur des branches de lotus moulés servant de support.

Chine, Epoque Yongzheng (1723-1735), vers 1725.

Probablement exécuté pour le marché français

Hauteur de la théière : 11,5 cm - Hauteur du sorbet : 4,5 cm - Diamètre de la soucoupe : 11 cm

Quelques accidents et manques. Restauration au couvercle

Ce type de pièce à décor dit "moulé" ou "appliqué" est caractéristique de la période Yongzheng.
Habituellement, ces décors sont rehaussés des émaux polychromes de la Famille Rose, mais le décorateur a préféré ici laisser en blanc la théière et appliquer une riche dorure au décor moulé.
Cette manière fait clairement référence à certaines porcelaines tendres de Saint-Cloud ou de Chantilly, avec lesquelles cette porcelaine devait surement rivaliser. Cette théière et ce sorbet sont ainsi de rares témoignages des interactions entre les porcelaines européennes et chinoises.

Pour une théière dans le même esprit, rehaussée des émaux de la Famille Rose, voir Paris, Musée Guimet, n° G2002.

Pour un sorbet et sa soucoupe de même forme, mais à décor polychrome, voir Saint-Petersbourg, Musée de l'Ermitage, n° d'inventaire ЛИ-538

Pour un autre sorbet, aussi polychrome, voir British Museum, n° d'inventaire 1923,0314.195

Pour une théière du même modèle mais polychrome, voir British Museum, n° d'inventaire Franks.881

  • Pièces :  3
  • Hauteur en cm : 11 cm
  • Largeur en cm : 4 cm
  • Profondeur en cm : 11 cm
  • Référence Expertissim : 2015040496