Paire de grande torchères. Epoque Napoléon III

Objet vendu

Paire de grandes torchères en bois sculpté doré et polychrome en forme de gondoliers maures tenant un bras en verre de Venise à quatre lumières. Socle à pans peint à l’imitation du porphyre.

Époque Napoléon III

Hauteur : 220 cm.

Accidents et manques


Rapport de condition :

Socles : éclats, la peinture noire cache une ancienne dorure probablement accidentée. Une fleur détachée.
Personnages : la peinture noire du bras masque des réparations. Éclats à la dorure. Yeux absents.
Bouquets de lumière : globalement complet mais fleurs accidentées. Feuillages manquants.
État général conforme aux objets similaires en vente.

Le milieu du XIXe siècle est une période de bouleversement social, artistique et politique. Le peuple assiège les tuileries, Louis Philippe abdique en 1848 pour son petit fils Philippe d’Orléans. Ainsi, la deuxième république est proclamée par les révolutionnaires. Louis Napoléon fait son coup d’Etat le 2 décembre 1851 et se proclame Louis Napoléon III empereur des français, recevant ainsi les pleins pouvoirs jusqu’en 1870. Après les troubles politiques, la prospérité revient, les expositions universelles favorisent une profusion des arts. Les travaux d’Hausmann modernisent la ville, c’est la Belle époque qui perdure jusqu’en 1914. L’essor du commerce et de l’industrie favorise la classe bourgeoise qui aménage les élégantes résidences.

Le style Napoléon III est celui des contrastes et de l’éclectisme. Beaucoup de styles et d’influences diverses se mettent en place. On peut notamment remarquer l’influence de l’extrême orient, mais aussi de la période victorienne avec la mode des meubles laqués, ou encore l’inspiration du mobilier XVIIe et XVIIIe siècle. Le mobilier crée à cette époque est assez prolifique, mêlant plusieurs techniques décoratives comme la marqueterie, le vernis Martin ou encore le bronze doré pour agrémenter les meubles de salon. Des techniques plus simples sont également mises en place, avec le système des meubles « ersatz » imitant les décorations précieuses.

La référence à l’antiquité est souvent utilisée, à l’image des torchères qui reprennent les motifs décoratifs antiques. Les torchères sont d’ailleurs des meubles phares de cette époque, destinées à l’origine à décorer les élégantes résidences. Les bois foncés sont privilégiés, sur lesquels étaient ajoutés des décors dorés. La paire de torchères que nous vous proposons sont en bois sculpté finement doré. Des détails polychromes viennent agrémenter la dorure. Elles reposent sur un socle peint à l’imitation du porphyre, donnant cet aspect très architecturé. Des gondoliers maures en habit traditionnel supportent un bras en verre de Venise à quatre lumières.

Ce verre, d’une finesse et d’une légèreté sans égal, allège ces imposantes torchères. Le verre Vénitien était à l’origine crée à Venise, mais suite au décret de la ville en 1201, les fours des verriers, qui étaient à l’origine des nombreux incendies, furent déplacés sur l’ile de Murano. Ce décret permettait également aux autorités de la ville de surveiller les maîtres verriers pour qu’ils ne transmettent pas le secret de fabrication. Le statut de maître verrier était très reconnu à cette époque, bénéficiant de privilèges importants. C’est cette grande reconnaissance et ce savoir-faire qui font du verre Vénitien un objet d’art à part entière. Ces torchères mélangent ainsi les matières et les techniques, et offrent un ensemble éclectique et harmonieux.

Axelle Reillac et Fleur Sophikitis

Provenance :

  • Pièces :  2
  • Référence Expertissim : 2012090479