MURGER (Henry). Scènes de la Bohème.

Estimation : 1 000 €
Le prix et l'estimation incluent la commission acheteur TTC
Objet vendu

MURGER (Henry). Scènes de la Bohème. À Paris, Imprimé pour les Amis des Livres par D. Jouaust, 1879.
In-8°, maroquin brun, large décor floral doré et polychrome mosaïqué ornant les plats, dos à nerfs également orné d'un décor floral mosaïqué, tranches dorées sur témoins, doublure de maroquin ornée d'un autre décor floral doré et mosaïqué, gardes de moire verte tissée, couverture conservée, étui (René Kieffer).
Un frontispice portant le portrait de l'auteur en médaillon et douze eaux-fortes par Adolphe RICHARD.
Tiré à 118 exemplaires sur vergé, celui-ci (n° 85), imprimé pour M. Morizet, un des 100 nominatifs comprenant, non justifiée, une suite supplémentaire des eaux-fortes avant la lettre.
EXEMPLAIRE UNIQUE ENRICHI DE
• TROIS PORTRAITS DE L'AUTEUR, le premier, en pied et sur japon, par Charles COURTRY, portant (comme l'une des suites supplémentaires) la signature autographe de l'artiste à la mine de plomb, le deuxième, en médaillon et également sur japon, par Adrien NARGEOT, et le troisième, en buste et sur vergé,
• UNE DOUBLE SUITE SUPPLÉMENTAIRE DE NEUF EAUX-FORTES avec remarque par Charles COURTRY et Alfred MONTADER, dont une à l'eau-forte pure,
• DEUX LETTRES AUTOGRAPHES SIGNÉES D'HENRY MURGER, la première (« Du fond de l'abîme ») au directeur du « Corsaire » et la seconde À M. Boyer, directeur du Théâtre du Vaudeville, et d'un portrait photographique (reproduction) du ténor Enrico Caruso (1873-1921).
Des bibliothèques d'Enrico CARUSO et de J. C. Courbin, avec ex-libris.
Dos passé ; déchirure sans manque sur une garde ; tache brune sur la seconde lettre ayant touché ses feuillets de garde ainsi que, plus légèrement, la première couverture de l'ouvrage.

Provenance :

  • Pièces :  1
  • Référence Expertissim : 2012010119