Maria Martinetti. Les joueurs de dames, aquarelle

Estimation : 1 500 €
Le prix et l'estimation incluent la commission acheteur TTC
Objet vendu

Maria MARTINETTI (1864-1921)

Les joueurs de dames au palais

Aquarelle signée et située Roma en bas à droite

Hauteur : 50 cm - Largeur : 72 cm.
Cadre : 72 x 95,5 cm.

Minuscules petits manques de matière, petites taches


Maria Martinetti, amie proche du peintre orientaliste Gustavo Simoni l’un des plus éminents représentants de l’école orientaliste italienne de la seconde moitié du XIXe siècle, réalisa un grand nombre d'aquarelles sur des thèmes nord-africains et proche orientaux populaire. Elle appartint à la Società degli Amatori e Cultori di Bella Arti et, de 1887 à 1913, exposa fréquemment à Rome. Ses toiles furent acquises par des collectionneurs de l’Europe du Nord et des Etats-Unis. Elle exposa en 1888 Guardia marocchina (Garde marocaine), puis Beduino (Bédouin) et Mercante arabo (Marchand arabe), en 1893, enfin Arabo (Arabe) à l’Exposition Internationale de Rome en 1904. Pendant plusieurs années, elle utilisera un atelier à Rome dans la Villa Story, via San Martino al Maccao qui appartenait au sculpteur de Boston, William Wetmore Story.
Le style de Maria Martinetti comme celui de l’Ecole orientaliste italienne est marqué par un illusionnisme virtuose. Les aquarelles, exécutées dans des couleurs clairs et transparentes, abondent de détails anecdotiques : vêtement précieux, armes, mobilier, tapis propres à suggérer le raffinement de la civilisation arabe.

Bibliographie :
- C. JULER, Les orientalistes de l’école italienne, ACR Edition, Paris, 1992.

Provenance :

  • Pièces :  1
  • Référence Expertissim : 2013060400