[Manufacture de drap]. Cinq documents

Objet vendu

[MANUFACTURE de DRAP]. Cinq documents, avec échantillons d’étoffes.

Bel ensemble de correspondance commerciale de différentes manufactures de drap à la Révolution puis sous le Directoire, l’Empire et au début de la Restauration, portant divers échantillons d’étoffes laine de couleurs, adressés au sieur Chevalier, courtier et marchand à Colmar :
Fructidor an 2e (1794) : pour la commande de pièces « aumale bleu national », mentionnant la rareté et l’augmentation considérable des lainiers ; (…) on a eu raison de vous dire qu’il y a chez nous une fabrique de drap à l’instar de celle des Van Robais. Elle est établie depuis quatre ans ; les succès qu’elle a eu dans son origine nous font honneur. Mais l’administration qui a plus besoin de draps communs que de draps fins, a engagé les entrepreneurs à fabriquer de grosses draperies propres à l’habillement des troupes ; ils n’ont plus aujourd’hui, une aune de drap fin (…). Accompagné de 60 échantillons de draps de laine de diverses couleurs.
Prairial an 8 : proposition de divers modèles de couleurs de draps « london et moleton castorim ».
Janvier 1812 : de la manufacture impériale de draps Teisserenc neveu, à Chateauroux, sur la « demande de prix et qualité de draps 4/4 mélangés (…) » destiné à un lycée.
May 1819 : des marchands Mathieu Mieg & fils, pour l’expédition d’un ballot de drap par la diligence.
Août 1819 : proposition de plusieurs modèles de la maison Hensch & Weiss, « en réponse d’une commande considérable, car nous vous laissons jouir d’un avantage de 50 sur nos acheteurs les plus favorisés (…). »

Provenance :

  • Pièces :  1
  • Référence Expertissim : 2013101354