Lettres de noblesse pour Nicolas Gaudin

Objet vendu

Lettres patentes du Roi Louis XIV, en faveur de Nicolas Gaudin, juge criminel au siège d'Avranches et capitaine de ladite ville.
En octobre 1643, le Roi lui avait accordé des lettres portant relief de dérogeance et relief des impositions et tailles que son père Nicolas Guillaume et son ayeul Nicolas avaient souffert par ignorance de leur extraction et faute d'avoir pu recouvrer leurs titres de noblesse, et l'avait maintenu en sa qualité d'écuyer et en tant que besoin annobli en faveur du joyeux avènement à la Couronne.
Aujourd'hui, en considération des services rendus par les enfants dudit Nicolas Gaudin : Guillaume (douze ans dans la première compagnie des mousquetaires à cheval de la garde), et Jacques (soldat dans les gardes françaises et dans la seconde compagnie des mousquetaires à cheval), le Roi confirme lesdites lettres de relief pour en jouir commes les autres nobles de race du Royaume.
Données à Versailles, en octobre 1678.

Une feuille de parchemin (63 x 39 + 10 pour le repli), écrite à l'encre brune, en français, signée Louis, munie du sceau (fragmentaire) de cire brune appendant sur lacs de soie rouge et verte. Contresignée Phelypeaux, visée Le Tellier.

Provenance :

  • Pièces :  0
  • Référence Expertissim : 2012070322