LALIQUE FRANCE, & René Lalique. Trois sujets décoratifs aux moineaux, en cristal satiné moulé-pressé.

Prix actuel : 275 €
Le prix n'inclut pas les frais de livraison
Le droit de rétractation est applicable.
Comment ça marche ?
  • Vue(s)
  • - Abonné(s)
Transport assuré par le marchand
Lieu du marchand : France
Contactez le vendeur pour connaître les frais de livraison.
Moyens de paiement
  • Virement bancaire

Maison LALIQUE,
d’après des modèles de René Lalique (1860/1945).


« Moineau coquet » & « Moineau moqueur ».

Réunion de sujets sculpturaux décoratifs reposant sur des terrasses quadrangulaires, et figurant des moineaux en mouvement, saisis dans leurs gestes et attitudes quotidiennes (œil vif, ailes déployées, en train de picorer…).
Épreuves réalisées en cristal incolore moulé-pressé, la finition opalescente et satinée.

L’on y joint un troisième sujet, « Moineau hardi ».
Celui-ci présente une écorchure, donnant lieu à un manque, sur l’une des extrémités de la partie supérieure du plumage – la dernière photo illustre ce détail. Il convient cependant de noter que, si cet éclat apparaît comme étant, de prime abord, difficilement réparable, il demeure en revanche aisé à cacher, à dissimuler : il suffit d’exposer le moineau du "bon" côté ! L’usure ne se perçoit alors quasiment plus.
Les deux autres sujets, initiaux, sont eux en parfait état.


Modèles de style Art déco, crées à la fin des années vingt par René Lalique. Il en existait, alors, toute une collection ; collection qui, au cours du XX°, et jusqu’à très récemment, était encore distribuée et éditée par la manufacture Lalique France. Le traditionnel verre, utilisé du vivant de René, fut alors remplacé, et ce depuis la fin des années quarante, par du cristal ; matériau considéré, par les repreneurs et successeurs, comme plus noble.

Le prix boutique de l’un de ces sujets était, en 2015, aux alentours de 350 € (valeur du neuf, unitaire).

Les éditions sont ici d’exécution postérieures ; elles datent de la seconde moitié du XX° siècle.

Chaque sujet signé en lettres cursives incisées, « Lalique ® France » (sur le flanc de la terrasse pour deux d’entre eux – Coquet et Hardi, au revers de la base pour le troisième – Moqueur).


Ces objets, de vitrine, peuvent être utilisés de différentes manières : sujets décoratifs, presse-papiers...



* * *


MESURES.


Le moineau accidenté : hauteur maximale, 10 cm ; hauteur moyenne (corps), aux alentours de 6.5 / 7 cm ;
longueur, 9 à 10 cm ; largeur max., 4.5 cm 

Les deux autres :
hauteurs de 7.5 et de 10 cm ;
longueurs comprises entre 10 et 11 cm.

Rapport de condition : Hormis l’accident à l’un des trois moineaux mentionné ci-dessus, rien n’est à signaler, les deux autres étant proches du neuf. Cristal dense, limpide et qualitatif, brillant et non altéré.

Bibliographie : in « René Lalique, 1860-1945, maître-verrier : analyse et catalogue raisonné de l’œuvre de verre » (Marcilhac, 2004), reproduction du modèle « Moineau hardi » (réf. 1150, page 395) et du « Moineau moqueur » (réf. 1167, page 389).

Provenance : Modèles originellement crées en verre par René Lalique les 14 Mars 1929 et 13 Juin 1930, postérieurement édités par la manufacture Lalique France, en cristal.

  • Pièce(s) :  1
  • Manufacture : Lalique France.
  • Période :  XXe siècle
  • Date : Contemporain.
  • Hauteur en cm : 10 cm
  • Largeur en cm : 9 cm
  • Référence Expertissim : 2019100116