[Cossé-Brissac]. Emblème, XVIIe-XVIIIe siècle

Objet vendu

[Cossé-Brissac]. Emblème solaire sur un manteau ducal aux armes Cossé Brissac. France, XVIIe - XVIIIe siècle

Pièce de parchemin contournée, peinte à la gouache.

Sur un grand manteau pairial (hermines à l'intérieur, armes Cossé Brissac à l'extérieur) retenu par une couronne ducale (dont les fleurons ont été découpés ...), un vaste paysage éclairé d'un soleil perçant de sombres nuages ; deux devises sur phylactère, l'une en français (« C'est Povr Uovs Qve Je Montre Un si Brillant uisage »), l'autre en latin (« uobis retego scisso velamine ultus »). Cette seconde devise est inspirée de la Pharsale de Lucain, lorsqu'il évoque la mort de Pompée.

Cet emblème, dont les deux devises conceptualisent l'image, personnifie le soleil, dont le visage se dévoile pour éclairer la terre. On est tenté de voir dans cet emblème un hommage, voire une flatterie, offert à Louis XIV ; mais pour cela il aurait fallu qu'apparussent les armes de France. Il faudrait donc y voir une œuvre non pas courtisane, mais galante : le thème du visage qui se dévoile n'évoque-t-il pas d'abord la femme dont l'on recherche les faveurs ?

Si la manière de la peinture évoque Jacques Bailly (1629-1679), il est possible que cette œuvre, commandée par le duc de Brissac, fut réalisée dans l'atelier des Invalides.

Hauteur : 17 cm - Largeur : 23 cm.
Cadre : 25 x 31 cm.

Provenance :

  • Pièces :  1
  • Référence Expertissim : 2013020768