Baccarat, modèle « Lagny ». Carafe à vin du Rhin (42cm), en cristal taillé multicouche.

Prix actuel : 365 €
Le prix n'inclut pas les frais de livraison
Le droit de rétractation est applicable.
Comment ça marche ?
  • Vue(s)
  • - Abonné(s)
Transport assuré par le marchand
Lieu du marchand : France
Contactez le vendeur pour connaître les frais de livraison.
Moyens de paiement
  • Virement bancaire

BACCARAT,

modèle « Lagny ».


Importante carafe à vin du Rhin couverte de forme fuselée en cristal translucide soufflé-bouche, et doublée en overlay d’une fine couche de cristal teinté dans la masse en Bleu de Cobalt.
Riche décor taillé sur le corps, à froid, d’une succession de quatre rosaces losangiques, en lesquelles logent, s’entrecroisent et s’enchevêtrent divers motifs et ornements stylisés : étoiles, croisillons, biseaux... le centre de chaque ensemble étant dominé par une pointe de diamant, bleue, évoquant la joaillerie.
Le col, étroit et à la lèvre ourlée à chaud, à l’outil, présentant un décor alternant entre larges côtes plates, claires, et fins rubans bleus.
Le revers du socle rosacé. La carafe coiffée de son bouchon d’origine de forme pomme-de-pin en cristal translucide moulé, taillé, et décoré de pans coupés.

Ce modèle, « Lagny », est probablement l’un des plus beaux, des plus riches et des plus travaillés du catalogue de Baccarat, au cours de la première moitié du XX° siècle. On ne peut certes le comparer à Harcourt, dont il est le presque exact opposé, mais le rapprocher des modèles tels que « Tsar », « Mandoline ».
Bien que non signée car ancienne – le modèle « Lagny » est crée en 1912 et est produit jusqu’en 1993, ces carafes, à vin du Rhin et liqueur, fuselées, sont elles produites au cours de la première moitié du XX° (d’ailleurs, l’on peut remarquer que le mouvement Art nouveau influe sur leur forme, dynamique, élancée) et, comme on le sait, la manufacture de Baccarat ne signe ses pièces soufflées qu’à partir de l’année 1936 (auparavant, c’est une étiquette qui se substituait à cette signature indélébile ; étiquette qui ne tardait à partir, dès les premiers lavages) – la carafe est représentée dans le catalogue des Arts de la Table de la manufacture de Baccarat pour l’année 1916, au milieu d’autres carafes fantaisies, ainsi que dans divers ouvrages, dont celui de J.-L. Curtis, « Baccarat » et « Old Baccarat Tableware » (Shobbo, 2009 : 122, 123).
Comme brièvement évoqué ci-dessus, « Lagny » fut, au cours du siècle dernier, largement décliné : les services de verres, originels, ont cohabité avec carafes fantaisies, articles de toilettes, vases, pièces de forme (coupes, jardinières...).
Il s’agit d’un modèle rare et luxueux, au décor complexe et stylisé, parfaitement exécuté.

Vers 1920.


PRÉCISIONS QUANT AUX DIMENSIONS :
hauteur couverte, 42.50cm ;
diamètre à la base, 10.00cm ;
diamètre au col, 04.00cm –

Rapport de condition : Bouchon d’origine. Très discrètes rayures au revers de la base, absolument insignifiantes et fort peu visibles. Un défaut d’origine au niveau du col, dans la masse, visible en dernière photo : petit manque de couleur (nous insistons sur le fait qu’il s’agit d’un défaut d’origine, non d’un choc ou d’un éclat). Infime saut de matière au niveau du bouchon, sur l’une des arêtes, sans gravité là non plus, voir dernière photo (détail). Très bon état global, couleur fort belle, cristal limpide, lumineux et brillant ; bel et rare objet.

Bibliographie : "Baccarat" (Curtis, 1991) ; "Old Baccarat tableware" (Shobbo, 2009 : p. 122 à 123) ; catalogues Baccarat (1916, 1933).

  • Pièce(s) :  1
  • Manufacture : Baccarat.
  • Période :  XXe siècle
  • Date : C. 1920
  • Hauteur en cm : 42 cm
  • Largeur en cm : 10 cm
  • Référence Expertissim : 2019010242