Assiette en porcelaine décorée dans les émaux de la Famille Rose. Chine, époque Yongzheng

Objet vendu

Assiette en porcelaine décorée dans les émaux de la Famille Rose, le bassin peint de deux canards mandarin, l’un nageant dans l’eau et l’autre en vol. Au centre, fleurs de lotus en bouton ou épanouies.
Sur l’aile, quatre cartouches renferment des décors à la barrière fleurie.
Sur la bordure, frise d’entrelacs. L’ensemble est peint dans une large palette d’émaux polychromes de roses dégradés, bleu turquoise, bleu dur, brun de manganèse, vert émeraude, jaune, rouge sur couverte et rehauts de dorure.

Chine, époque Yongzheng (1723-1795)

Diamètre : 22,5 cm.

Fêlure. Petites égrenures sur les bords

Pour un plat du même modèle, voir Christie’s, Londres, 19 février 2013, lot 1.

La représentation de canards dans un étang de lotus comme motif décoratif sur la céramique chinoise prend ses origines dans la dynastie des Tang et a gagné une popularité particulière dans la dynastie Yuan sur la vaisselle et les vases bleu et blanc. La popularité du motif a continué tout au long des dynasties Ming et Qing et figure en bonne place sur la céramique des périodes Xuande et Chenghua, la fin de la période Ming et la seconde moitié de la dynastie Qing. La paire de canards est associée à la fidélité et l'harmonie.

Dans "Designs as Signes : Décoration and Chinese ceramics" (Fondation David Percival, Londres, 2001), Stacey Pierson explique que des paires de canards mandarins, yuan yang, représentent la fidélité ou l'harmonie conjugale car il s'accouple pour la vie. En association avec le lotus, il forme un homophone avec le mot d'harmonie (he), ils représentent alors un souhait pour les fils.

  • Pièces :  1
  • Hauteur en cm : 22 cm
  • Largeur en cm : 22 cm
  • Profondeur en cm : 3 cm
  • Référence Expertissim : 2015110882